top of page
  • Photo du rédacteurMarc Heidmann

Le pouvoir de la discipline

Dernière mise à jour : 5 août 2023

Ou comment prendre en main ton bien-être


Dans le monde moderne, il peut sembler difficile de mettre en place une bonne habitude et de la maintenir dans le temps, même si nous sommes convaincus qu'elle nous apporterait de nombreux bénéfices. La discipline est souvent perçue comme un gros mot attribué aux quelques personnes rigides et ennuyeuses.

Pourtant, la discipline est une clé de réussite mise en évidence par les traditions yogiques ancestrales ainsi que par les coachings actuels.



Mais qu'est-ce que la discipline réellement ? Pourquoi est-elle si importante pour notre bonheur au quotidien ? Craignons-nous de devenir des personnes ennuyeuses et rigides ? Pourquoi est-il si difficile d'être discipliné et, enfin, comment devenir autonome dans notre bien-être et cultiver notre discipline ? Voici les questions auxquelles nous allons apporter des éléments de réponse dans cet article.





Depuis la nuit des temps, la discipline a été identifiée comme l'une des clés du succès. Il y a environ 3000 ans, Patanjali, grand Yogi, l'a même classée dans ses incontournables codes éthiques pour le développement spirituel, appelés les Niyamas. "Tapas" est le terme sanskrit qu'il utilise dans les Yoga Sutras pour désigner une pratique de discipline personnelle. En français, le mot "tapas" peut être traduit par "austérité," "discipline," ou "effort intense."



Dans le contexte du yoga, tapas se réfère à l'effort et à la discipline que l'on met en place pour atteindre un objectif spirituel. Cela implique de faire preuve de volonté, de persévérance, et de contrôle de soi dans la poursuite de la pratique yogique.

C'est un moyen d'apporter des changements positifs dans sa vie en développant une attitude d'engagement et de dévotion envers sa pratique. Les pratiques de tapas peuvent varier selon les individus et leurs objectifs personnels. Cela peut inclure la pratique régulière du yoga asana (postures) par exemple, ou encore la méditation quotidienne (dhyana), les pranayamas, le jeûne, la limitation des distractions, ou tout autre engagement envers une pratique spirituelle ou de bien-être. Pour en savoir plus sur les différentes pratiques mentionnées, n'hésite pas à lire notre article : Patanjali vs Sadhguru.



L'idée sous-jacente à tapas est que l'effort et la discipline continus permettent de développer la force intérieure et la maîtrise de soi, conduisant ainsi à une transformation personnelle et à une progression sur le chemin du yoga. C'est une façon de se purifier mentalement, émotionnellement et physiquement, et de surmonter les obstacles qui peuvent entraver le progrès spirituel.



Pourquoi la discipline est perçue comme si importante pour tendre vers son bien-être ?

"Tapas" est important dans le contexte du yoga et de la philosophie indienne en général. Voici quelques raisons pour lesquelles tapas est si important :

  • Développement personnel : La pratique de la discipline permet de cultiver la force intérieure et la volonté. Cela aide à surmonter les faiblesses et à se dépasser, favorisant ainsi une croissance personnelle et une meilleure connaissance de soi.

  • Maîtrise de soi : Tapas enseigne à contrôler les désirs, les impulsions et les habitudes négatives. En développant cette maîtrise de soi, on peut prendre de meilleures décisions et éviter les comportements nuisibles.

  • Progrès spirituel : Dans le yoga et la méditation, tapas est considéré comme une voie pour approfondir la pratique et atteindre des niveaux plus élevés de conscience. L'effort intense dans la pratique spirituelle aide à calmer l'esprit, à éliminer les distractions, et à se rapprocher de la réalisation de soi.

  • Temporalité : quelque soit la compétence que l'on cherche à développer cela prend un certain temps avant d'atteindre une maîtrise. Par exemple, en sciences, on utilise le critère de 10000 heures de pratique avant de pouvoir parler d'expertise quel que soit le sujet. La discipline est ce qui va permettre d'atteindre la maîtrise sans avoir abandonné après la chute de l'excitation du départ.

  • Équilibre émotionnel : La discipline et la rigueur dans la pratique du yoga aident à équilibrer les émotions et à cultiver une stabilité mentale. Cela permet de faire face aux défis de la vie avec calme et sérénité.

  • Transformation : Tapas est considéré comme un moyen de purification. En faisant preuve de discipline, on peut se libérer des habitudes négatives et des schémas de pensée limitants, ouvrant ainsi la voie à une transformation intérieure positive.




Il est important de noter que tapas ne doit pas être compris comme une pratique d'auto-flagellation ou d'extrême ascétisme. Au contraire, c'est un moyen d'apporter un équilibre et une harmonie dans la vie en faisant preuve de dévotion et d'effort dans sa pratique personnelle, qu'elle soit physique, mentale ou spirituelle. En pratiquant tapas avec bienveillance envers soi-même, on peut cultiver une vie épanouissante et significative. Nous allons développer davantage ce point par la suite.


Pourquoi la discipline est importante selon Sadhguru ?

Sadhguru, un maître spirituel indien et fondateur de l'Organisation Isha, souligne l'importance de la discipline dans le yoga qu'il transmet à travers le monde pour plusieurs raisons fondamentales :

  • Transformation personnelle : La discipline est essentielle pour provoquer une transformation personnelle significative. En suivant des pratiques disciplinées, on peut changer les schémas de pensée et de comportement limitants et progresser vers une version améliorée de soi-même. Ces schémas étant bien incrustés dans notre psyché, il ne se délogent pas en un claquement de doigt et nécessitent un effort prolongé.

  • Stabilité mentale et émotionnelle : La discipline aide à cultiver la stabilité mentale et émotionnelle. Elle permet de calmer l'esprit agité et d'atténuer les fluctuations émotionnelles, créant ainsi un état intérieur plus équilibré. L'importance de cet équilibre a été sous-estimée par l'Occident selon Sadhguru, et on en paie le prix fort avec une consommation d'anxiolytiques et d'antidépresseurs inégalée historiquement dans les pays développés. Cela ne fait que masquer temporairement le mal-être généralisé et le déséquilibre psychique.

  • Croissance spirituelle : Le yoga étant une voie spirituelle, la discipline est nécessaire pour approfondir la pratique et progresser sur le chemin de l'éveil spirituel. Ainsi, en se disciplinant, on peut atteindre des niveaux plus profonds de conscience et de connexion avec soi-même et l'univers. Le Yoga de Isha n'a pas vocation à nous transformer du tout au tout en un jour. Au contraire, il est conçu de sorte à ce que l'on reste compatible avec la vie en société et que l'on puisse adapter petit à petit et avec diplomatie notre entourage à nos changements intérieurs. Ce sont des outils pour vivre pleinement dans ce monde et pas pour nous isoler dans les grottes de l'Himalaya, aussi intéressante que puisse être cette aventure.

  • Développement de compétences : La discipline dans la pratique du yoga permet de développer des compétences spécifiques, telles que la maîtrise des postures (asanas) ou la concentration dans la méditation. Ces compétences sont essentielles pour progresser dans le yoga. Mais c'est aussi le terreau fertile qui permet de développer toutes les compétences et d'atteindre le succès. Sadhguru met en avant l'importance de la détermination pour pouvoir avancer et ne pas tourner en rond dans sa vie.

  • Renforcement de la volonté : La discipline nécessite un effort soutenu et une force de volonté. En développant notre volonté, nous devenons plus capables de surmonter les défis et les obstacles dans tous les aspects de notre vie. Sadhguru insiste notamment sur le fait que le bien-être n'a rien à voir avec ce que l'on aime. Il s'agit bien souvent de faire ce que l'on n'aime pas. Selon lui, avant de s'engager dans une voie personnelle, professionnelle ou spirituelle, il est important de prendre le temps de s'assurer que c'est réellement ce que l'on veut. Il peut alors être intéressant de s'extraire de son entourage et de l'influence extérieure pour réellement contacter notre motivation intrinsèque. Une fois que l'on est au clair, alors il s'agit de tout donner pour avancer vers ce cap. Parfois, on passera par des phases agréables, parfois désagréables. Mais selon lui, notre bien-être est vers ce cap. L'importance de la discipline est donc clé pour notre bien-être afin de franchir les obstacles du quotidien.

  • Alignement avec la vie : Une pratique disciplinée du yoga aide à aligner notre corps, notre esprit et notre énergie avec les rythmes naturels de la vie. Cela conduit à une harmonie globale et à un sentiment de bien-être. Sadhguru vient en effet mettre en évidence l'importance des pratiques de Yoga pour s'extraire des cycles répétitifs et compulsifs imposés par notre karma. La psyché a des cycles par exemple, et en fonction de notre équilibre, on va plus ou moins vite revivre les mêmes émotions. Des pratiques comme Surya Kriya vont nous permettre d'étendre au maximum la durée de ce cycle à celui du soleil, à savoir 12 ans et demi environ.



Sadhguru insiste sur l'importance de la discipline dans le yoga pour permettre aux pratiquants d'exploiter pleinement leur potentiel et de vivre une vie épanouissante et complète. La discipline n'est pas vue comme une contrainte, mais plutôt comme une clé pour atteindre la liberté intérieure et l'épanouissement dans tous les aspects de la vie.


Mais quelle est la différence entre la discipline et le contrôle rigide de soi ?

La différence entre "tapas" et un "contrôle de soi rigide" réside dans l'approche et l'intention derrière ces concepts. Le tapas dans le contexte du yoga se réfère à une pratique d'austérité ou de discipline personnelle dans le but d'atteindre des objectifs spirituels ou de développement personnel. Le tapas est basé sur la dévotion envers la pratique et la recherche de l'amélioration de soi.



Le tapas implique un effort intense, régulier et volontaire pour progresser sur le chemin du yoga et pour se purifier mentalement, émotionnellement et spirituellement. Il peut souvent être confondu avec de la rigidité. En effet, comment savoir si on est pas tout simplement devenu des psycho-rigides du yoga à pratiquer 3 heures tous les matins ? Notre entourage peut facilement nous challenger : ton yoga ne te rend pas plus souple, mais plus rigide.



Il y a pourtant des différences notables entre tapas et le contrôle rigide. Tapas est souvent guidé par une intention bienveillante et une compréhension de l'importance de l'équilibre. Cela peut inclure des pratiques de yoga régulières, comme on a vu. L'objectif est de développer une maîtrise de soi et une force intérieure sans aller dans l'excès ou la rigueur excessive.


Voici la différence que Sadhguru fait entre discipline et contrôle :




Un "contrôle de soi rigide" se réfère à une approche stricte et sans compromis de la maîtrise de soi. Cela implique souvent une discipline sévère, parfois jusqu'à l'extrême, sans prise en compte de la bienveillance envers soi-même. Un contrôle de soi rigide peut se traduire par des règles strictes et immuables, sans la souplesse nécessaire pour s'adapter aux besoins et aux circonstances individuelles.



Contrairement au tapas, qui est guidé par une intention positive et un désir de croissance personnelle, un contrôle de soi rigide peut être excessif, pousser à la frustration et à la privation, et entraîner une attitude dure envers soi-même.

En résumé, la principale différence entre "tapas" et un "contrôle de soi rigide" réside dans l'approche globale. Le tapas encourage un effort volontaire, mais bienveillant, pour cultiver des qualités positives et atteindre des objectifs spirituels. En revanche, un contrôle de soi rigide implique souvent une approche dure et inflexible, qui peut entraîner des conséquences négatives sur le bien-être émotionnel et physique.


Pourquoi est-il si difficile de mettre en place une discipline dans notre vie ? Par exemple, d'adopter une nouvelle habitude alors qu’elle serait bénéfique pour nous ?

Il peut être difficile de créer une nouvelle habitude positive pour diverses raisons :

  • L'absence de pratiques transformatrices : il existe énormément de méthodes de bien-être mais parmi elles très peu sont efficaces et encore moins nombreuses sont celles qui nous correspondent.

  • Confort dans les habitudes existantes : Nous avons souvent tendance à rester dans nos habitudes existantes, même si elles ne sont pas bénéfiques. On peut alors être en pilote automatique et c'est davantage reposant. Le changement nécessite de sortir de notre zone de confort, ce qui peut être difficile et inconfortable.

  • Résistance au changement : Notre esprit a tendance à résister au changement, car cela implique de sortir de notre routine établie et familière, notre train train quotidien. La résistance au changement peut rendre difficile l'adoption de nouvelles habitudes et la mise en place d'une discipline.

  • Manque de motivation : Pour créer une nouvelle habitude, il faut une motivation forte au départ. Cette motivation est nécessaire pour pouvoir sortir de nos habitudes et oser prendre le risque de tester autre chose.

  • Absence de structure et de planification : Pour instaurer une nouvelle habitude, il est important d'avoir une structure claire et un plan d'action. Sans cela, il est facile de s'égarer ou de ne pas savoir par où commencer.

  • Manque de soutien : Lorsque nous essayons de créer de nouvelles habitudes, le soutien de notre entourage peut être essentiel pour rester motivé et responsable.

  • Temps nécessaire pour la consolidation : La création d'une nouvelle habitude demande du temps et de la persévérance. Les changements ne se produisent pas toujours dès le premier jour. Il faut être patient et persévérant.

  • La peur de l'échec : nous sommes nombreux à ne plus avoir confiance dans notre capacité à mettre en place un changement. Mettre en place une discipline, une pratique, c'est prendre le risque d'échouer et de perdre de l'estime de soi.





Pour surmonter ces difficultés, il est important d'être conscient des obstacles potentiels et de prendre des mesures pour les contrer. En Yoga, on cherche davantage à neutraliser les obstacles qu'à amplifier les soutiens. En effet, cela part du principe que la vie est en permanence vibrante et puissante. C'est nos conditionnements, nos obstacles qui limitent cette extase. Les identifier est donc très important. Avant de voir quelles sont les solutions à tous ces obstacles, nous allons voir ce qui empêche le maintien de la discipline même après avoir commencé à mettre en place une pratique.



Après la mise en place d'une bonne habitude, quels sont les obstacles au maintien de tapas, de la discipline ?

voici quelques-uns des obstacles courants qui peuvent entraver notre pratique du tapas :

  • Le manque de motivation : Un manque de motivation ou de désir ardent peut rendre difficile le maintien d'une pratique régulière et disciplinée.

  • La procrastination : Le report des pratiques et des engagements peut affaiblir notre tapas. Il est essentiel de surmonter la tendance à procrastiner et à repousser nos efforts.

  • Les distractions : Les distractions constantes, comme les médias sociaux, la télévision, ou les obligations professionnelles, peuvent détourner notre attention de nos pratiques, notamment nos pratiques spirituelles.

  • Le manque de temps : Le rythme de vie effréné dans le monde moderne peut nous donner l'impression de ne pas avoir assez de temps pour nous engager pleinement dans nos pratiques.

  • Le doute de soi : Les doutes et l'auto-critique peuvent saper notre confiance et notre détermination dans la poursuite de notre tapas. Même si on a commencé à pratiquer, maintenir la pratique nécessite une discipline bien plus grande encore.

  • La recherche de gratification instantanée : Le désir de gratification instantanée peut nous amener à abandonner nos pratiques lorsque les résultats ne se manifestent pas immédiatement.

  • Le manque d'estime de soi : si on se perçoit comme une personne incapable d'être disciplinée, cela peut rendre difficile le maintien d'une pratique cohérente et soutenue.

  • Les contraintes physiques ou de santé : Des problèmes de santé ou des limitations physiques peuvent rendre certaines pratiques plus difficiles à réaliser.

  • Les influences extérieures négatives : L'environnement social ou familial peut parfois ne pas être favorable à notre engagement dans des pratiques spirituelles, créant ainsi des obstacles.

  • La peur du changement : L'appréhension face aux changements personnels ou aux défis de la transformation intérieure peut ralentir notre tapas.




Il est essentiel de reconnaître ces obstacles pour mieux les surmonter. Là encore, en développant une conscience accrue de ces obstacles et en cherchant des solutions adaptées, nous pouvons renforcer notre tapas et progresser sur notre chemin de développement personnel et spirituel.



Comment améliorer notre tapas, notre discipline en 15 conseils déterminants ?

Pour améliorer ton "tapas" (discipline) et cultiver une pratique transformatrice, tu peux suivre ces 15 conseils :

  1. Cherche ton "why" : cherche ton "pourquoi" : Définis clairement avec toi-même quel est ton moteur pour mettre en place une pratique de développement de ton bien-être dans ton quotidien. Tu peux éventuellement utiliser la méthode des 5 pourquois pour aller en profondeur dans ta réflexion. Plus tu seras connecté à tes motivations intrinsèques profondes, plus il te sera facile de commencer ta pratique. De plus, rappelle-toi régulièrement l'importance de la pratique dans ta vie pour maintenir ta motivation à long terme.

  2. Cherche la "bonne" pratique : Trouve une pratique qui a fait ses preuves, que ce soit scientifiquement ou en observant les effets sur les personnes qui la pratiquent depuis plusieurs années. Mais il est tout aussi important de choisir une pratique qui te plaît. Si tu éprouves du plaisir, il te sera plus facile de commencer et de maintenir cette pratique dans la durée. Les pratiques du Yoga de Isha sont variées, offrant un large choix qui correspond à (presque) tous les goûts : des pratiques plus sportives, plus méditatives, plus dynamiques, plus immobiles, plus axées sur la respiration, les émotions, etc

  3. Assure-toi qu'il n'y a aucun obstacle extérieur : L'idéal est une pratique que tu peux réaliser en autonomie, quelles que soient les conditions extérieures. Cependant, si ce n'est pas possible, prends bien conscience des contraintes de lieu ou de temps afin d'organiser ta vie en conséquence. Par exemple, si tu as besoin d'un équipement spécifique pour pratiquer et que tu voyages souvent, assure-toi que cette pratique soit réellement adaptée à ton mode de vie. Peux-tu facilement voyager avec le matériel requis ?

  4. Fixe des objectifs clairs : Détermine tes objectifs spirituels ou de développement personnel, cela peut être une bonne manière de garder la motivation dans le temps et de constater le chemin parcouru. Cependant, il est essentiel de les aborder avec parcimonie, car la notion d'objectif ne doit pas nous couper du processus. Comme l'enseigne Sadhguru, il est important de rester pleinement immergé, avec les deux yeux, dans l'instant présent. Les objectifs peuvent parfois limiter notre ouverture à de nouvelles dimensions inattendues de la vie. Ainsi, lâcher nos attentes et nous concentrer sur le processus est primordial.

  5. Établis une routine : Crée une routine quotidienne pour tes pratiques, notamment si elles sont basées sur le yoga et la méditation. La régularité est essentielle pour renforcer le tapas. Par exemple, il est préférable de faire 10 minutes de yoga tous les jours plutôt qu'une heure de temps en temps. Définis un moment spécifique dans la journée où tu peux pratiquer pour simplifier ton organisation. Cela maximisera tes chances de maintenir ta pratique. L'idéal est de pratiquer une à deux fois par jour. Le matin au réveil ou en soirée sont des moments propices, permettant d'avoir le minimum de distractions mentales et de bénéficier des effets positifs de la pratique tout au long de la journée. Si possible, pratique avant le repas pour éviter d'avoir l'estomac plein.

  6. Commence progressivement : Ne cherche pas à tout changer d'un coup et à passer des heures en pratique quotidienne. Commence par de petits pas et progresse graduellement. Cela rendra le processus plus facile à suivre et à maintenir. Pour les pratiques du Yoga de Isha, il est souvent recommandé de débuter avec une trentaine de minutes de Upa Yoga, de Shambhavi Mahamudra Kriya ou de Surya Kriya. Après quelques mois et en ayant ressenti les bienfaits, la volonté de pratiquer davantage émergera naturellement, si cela est aligné pour toi. Tu pourras alors envisager de pratiquer plus longtemps ou d'apprendre de nouvelles pratiques puissantes telles que les Yoga asanas, angamardana, Bhuta Shuddi, Shakti Chalana Kriya, Shoonya, Samyama, etc.

  7. Sois persévérant : Reste engagé et persévère dans tes pratiques, même lorsque cela devient difficile ou que tu rencontres des obstacles. L'effort continu et la persévérance sont des éléments clés du tapas. Les obstacles et les défis que nous traversons peuvent être considérés comme une opportunité de rester stable dans l'adversité. Ainsi, lorsque nous faisons face à des émotions intenses dans un contexte professionnel ou personnel à fort enjeu, nous serons plus aptes à rester conscients et à contribuer à la résolution du problème qui se pose.

  8. Pratique la bienveillance et la douceur envers toi-même : N'oublie pas que le tapas ne doit pas être une pratique d'auto-flagellation. Nous sommes en chemin d'apprentissage et de croissance. Nous avons le droit de faire des erreurs, et s'il n'y a plus de plaisir, cela peut indiquer une trop grande rigidité dans notre pratique. Le yoga a l'avantage de développer la souplesse tant du corps que de l'esprit, ce qui facilite la recherche d'un équilibre entre rigueur et souplesse. Cependant, il est important de ne pas se décourager si certains jours nous pratiquons moins longtemps. En revanche, il est idéal de maintenir un temps quotidien de pratique pour conserver le rythme et l'élan. La métaphore du soleil selon les saisons est pertinente ici : il y a des jours où il reste très longtemps en été et d'autres très peu en hiver, mais il se lève tout de même chaque jour, sans exception.

  9. Intègre-la dans ton sens d'identité : Lorsqu'on parle de développement spirituel, on pense souvent qu'il s'agit de se défaire de toute identité. Cependant, il s'agit davantage de créer des identités en conscience, car pour vivre dans le monde moderne, l'identité est nécessaire. S'identifier en tant que yogi ou yogini (élève sur le chemin du yoga) permet de faciliter l'instauration de la discipline. Ce n'est plus quelque chose à acquérir, cela devient inné, intrinsèquement lié à qui nous sommes. Cela fait partie intégrante de notre être.

  10. Prépare ton environnement : Il existe mille et une bonnes raisons de ne pas pratiquer si on cherche des excuses. Pour éviter ces distractions, il est intéressant de préparer son lieu de pratique de manière à minimiser les stimulations mentales et émotionnelles parasites. Par exemple, procure-toi un réveil afin de ne pas avoir à allumer ton téléphone avant ta pratique. En effet, ce dernier fera tout pour attirer ton attention et te distraire pendant ta séance. Tu peux également utiliser de l'encens, des vêtements souples, une lampe, des yantras, des tableaux inspirants, des chants préparatoires, etc. L'idéal, bien sûr, est d'avoir une pièce dédiée exclusivement à tes pratiques, aménagée pour favoriser ton bien-être. Faire ta pratique toujours au même endroit conférera une qualité particulière à l'énergie de cet espace et facilitera ta discipline. Cependant, cela n'est pas possible pour tout le monde, ni même nécessaire. Au début, il peut être efficace d'utiliser des rappels visuels ou auditifs pour t'aider à te souvenir de pratiquer. Par exemple, place ton tapis de yoga devant ton lit le soir pour le lendemain matin, mets un réveil avec un son de gong apaisant plutôt qu'une sonnerie stressante et agitée, pour te rappeler de prendre un moment calme pour ton bien-être.

  11. Trouve un soutien : Si possible, cherche un groupe de pratique ou un mentor pour t'accompagner dans ton cheminement. Le soutien social peut être une source d'encouragement et de motivation. Échanger avec d'autres personnes te permettra de partager des expériences, des conseils et des références communes. Dans le yoga, cette communauté s'appelle la Sangha. Les Retraites et le Parcours du Centre Nectar sont également des moyens de rejoindre un groupe de pairs solidaires et dévoués à la transformation intérieure. C'est aussi l'occasion de bénéficier d'un accompagnement personnalisé pour surmonter les obstacles à ton bien-être pendant la phase d'instauration de la pratique et de développement de l'autonomie.

  12. Évite la comparaison : Ne te compare pas aux autres dans ta pratique. Chaque personne a son propre rythme et son propre chemin. Concentre-toi sur tes propres progrès et efforts. Cela sera une grande source d'épanouissement pour toi et une inspiration pour les autres.

  13. Pratique la gratitude : Cultive la gratitude envers ta capacité à pratiquer le tapas et pour les bienfaits qu'il apporte dans ta vie. La gratitude renforcera ta motivation et ton engagement envers la pratique.

  14. Célèbre ta discipline : Il faut du temps pour que notre système intègre complètement une nouvelle routine quotidienne et que tu en ressentes pleinement les bienfaits. Dans le yoga, nous utilisons un cycle physiologique naturel d'environ 48 jours, que nous appelons un Mandala. Après un mandala, ton corps considère que la pratique fait désormais partie de la journée, au même titre que manger, se laver les dents ou dormir. La discipline devient donc beaucoup plus simple à maintenir. Tu peux ainsi célébrer le succès de ton premier mandala de pratiques quotidiennes comme il se doit. C'est l'occasion de prendre conscience des bienfaits de ces pratiques dans ta vie quotidienne. La célébration ancre les bénéfices acquis et renforce ta motivation pour aller encore plus loin. Il peut être intéressant, par exemple, de célébrer également le premier anniversaire, le deuxième, le troisième, etc., de pratiques quotidiennes. L'idéal est de viser 12 ans et demi de pratique, ce qui correspond à un cycle complet du soleil : es-tu prêt à relever ce défi ?

  15. Reste inspiré : Si tu trouves un maître, un formateur ou un pratiquant qui t'inspire par ce qu'il rayonne, notamment grâce à sa pratique, cela peut te maintenir motivé. Passer du temps à observer, écouter ou discuter avec cette personne peut jouer un rôle déterminant pour faciliter ton cheminement vers la transformation intérieure. Parfois, on peut ressentir une certaine solitude, mais cette apparence de solitude nous ouvre à une véritable relation : l'Union, le Yoga. Sur le chemin du Yoga, l'inspiration est un magnifique cadeau qui prépare à la libération intérieure. La source d'inspiration à l'origine du yoga enseigné au Centre Nectar est Sadhguru, un yogi indien contemporain, fondateur de la fondation Isha. Si tu souhaites le découvrir, n'hésite pas à télécharger son application sur ton téléphone. Elle t'offrira une opportunité de plonger dans ses enseignements et de trouver une inspiration profonde pour ta propre pratique et ton épanouissement spirituel., à regarder notre chaîne youtube ou à lire nos différents articles sur notre site.





Conclusion :

La discipline a été mise en avant par Patanjali dans les Yoga Sutras car elle est essentielle pour progresser sur le chemin vers soi-même. Il existe de nombreux obstacles à la discipline, et il est important de les reconnaître consciemment. Ainsi, nous pouvons nous libérer de la culpabilité et mettre en place des solutions concrètes pour favoriser le développement de la discipline. Notre pratique devient alors la base la plus significative et enrichissante pour une vie quotidienne épanouissante, ouvrant de nouvelles opportunités de développement. N'oublions pas d'aborder la discipline avec bienveillance et patience envers nous-mêmes. Chaque petit pas compte, et chaque jour est une nouvelle occasion de progresser vers une expérience de vie plus complète et profonde.



Pour aller plus loin :

Merci pour ta lecture de cet article. J’espère qu’il t’a donné envie d’en savoir plus sur le Yoga de Isha et surtout de le pratiquer.


Si c'est le cas, n'hésite pas à regarder les offres du Centre Nectar : - Retraites du 7 au 13 octobre 2023 - Parcours en janvier 2023 - Accompagnements individuels toute l'annéee

Tu peux aussi regarder notre contenu offert : - Yoga en ligne Il y a aussi des stages qui peuvent se faire avec notre enseignant du Centre Nectar, Srimanta, certifié par l'école de Hatha Yoga de la fondation Isha : - Stages


A bientôt


144 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page