top of page
  • Photo du rédacteurMarc Heidmann

Sauver la planète ou sauve qui peut ?

Dernière mise à jour : 7 août 2023


C'est la fin du monde. Pas si sûr, diront les climatosceptiques. Disons plutôt que c'est la fin d'un monde. La fin d'un monde où l'on croyait que les ressources terrestres étaient illimitées et donc sans valeur, surtout sur le plan économique. La fin d'un monde où la destruction de la planète pour répondre aux besoins toujours croissants d'une société de consommation n'avait aucun impact sur l'humanité. La fin d'un monde où je pouvais me permettre de rejeter la responsabilité sur de grandes entreprises, alors que nos modes de vie d'occidentaux sont scientifiquement prouvés comme étant néfastes pour la planète.

Cependant, la difficulté à trouver des solutions alternatives, le manque de technologies réellement propres et les obstacles à la mobilisation de mouvements de masse pour changer le paradigme social sont profondément déconcertants. Pour éviter de sombrer dans une forme de pessimisme et d'activisme sacrificiel, il pourrait être intéressant de travailler sur soi et de se développer personnellement. Mais, est-ce que ce n'est pas là une forme d'égoïsme, une focalisation excessive sur soi alors que l'humanité est au bord de l'auto-destruction ? Est-il vraiment pertinent de passer des heures à méditer en silence au lieu de manifester notre colère dans les rues contre les lobbys ?

Dans cet article, nous allons explorer comment l'écologie environnementale et le développement personnel peuvent s'allier et donner naissance à un nouveau monde, à un nouvel élan. Comme le disait si justement Gandhi : « Au milieu de l'obscurité, la lumière persiste. »


Mahatma Gandhi : "D'une manière douce, vous pouvez secouer le monde"


Pourquoi l’écologie environnemental est un sujet clé de notre siècle ?


Pourquoi s'intéresser à l'écologie environnementale ? Comment se fait-il que ce soit devenue un sujet clé du 21e siècle :

  • Changement climatique et crise environnementale : Le changement climatique et la dégradation environnementale représentent des défis majeurs pour l'humanité. Les effets du réchauffement planétaire, tels que les températures extrêmes, la fonte des glaciers et la montée du niveau de la mer, ont des impacts significatifs sur les écosystèmes, les économies et les sociétés.

  • Biodiversité et perte d'espèces : La diminution rapide de la biodiversité due à la perte d'habitats naturels, à la pollution et aux activités humaines menace l'équilibre des écosystèmes. La disparition d'espèces peut avoir des conséquences graves sur la chaîne alimentaire et les fonctions écosystémiques essentielles.

  • Rareté des ressources : L'exploitation non durable des ressources naturelles, combinée à une croissance démographique mondiale, a conduit à l'épuisement de nombreuses ressources vitales comme l'eau, les minéraux et les combustibles fossiles. Cela entraîne des défis géopolitiques et socioéconomiques importants.

  • Santé humaine : L'environnement joue un rôle essentiel dans notre santé. La pollution de l'air, de l'eau et des sols ainsi que la contamination chimique ont des répercussions sur la santé humaine, contribuant à l'augmentation des maladies respiratoires, cardiovasculaires et d'autres problèmes de santé.

  • Sécurité alimentaire : Les perturbations climatiques, la dégradation des sols et d'autres facteurs environnementaux ont un impact sur la production alimentaire et la disponibilité des ressources agricoles. La sécurité alimentaire mondiale est menacée si des mesures ne sont pas prises pour garantir des pratiques agricoles durables.

  • Migration et conflits : Les changements environnementaux peuvent contribuer aux migrations forcées et aux conflits, car les ressources limitées et les conditions de vie difficiles peuvent provoquer des déplacements de populations et des tensions socioéconomiques.

  • Responsabilité intergénérationnelle : Les décisions que nous prenons aujourd'hui en matière d'écologie auront un impact durable sur les générations futures. Il est impératif de préserver la planète pour les générations à venir.

  • Innovation et développement durable : L'écologie environnementale stimule l'innovation et encourage le développement de technologies, de pratiques agricoles et industrielles plus respectueuses de l'environnement. Cela favorise une transition vers une économie verte et durable.

  • Coopération mondiale : Les enjeux écologiques transcendent les frontières nationales. La coopération internationale est nécessaire pour résoudre des problèmes tels que le changement climatique, la gestion des ressources transfrontalières et la conservation de la biodiversité.

Dans l'ensemble, l'écologie environnementale est cruciale pour assurer un avenir viable pour la planète et ses habitants. Elle exige une prise de conscience collective, des actions concertées à l'échelle mondiale et des efforts visant à intégrer des pratiques durables dans tous les aspects de la société.


Pour en savoir plus sur ce sujet et pouvoir mieux communiquer dessus avec ton entourage, nous te recommandons le visionnage des nouveaux documentaires, "the week", qui permettent une immersion dans ses sujets climatiques de façon intelligente et transformatrice : https://www.theweek.ooo/



Quel est l’impact des mouvements écologiques sur la psychologie des militants ?


La prise de conscience de l'urgence climatique peut avoir un impact significatif sur la psychologie des militants engagés dans la lutte pour l'environnement. Voici quelques effets psychologiques qui peuvent découler de cette prise de conscience :

  • Sentiment d'urgence et de responsabilité : La prise de conscience de l'urgence climatique peut renforcer le sentiment de responsabilité chez les militants. Ils peuvent ressentir la nécessité pressante d'agir pour protéger l'environnement et les générations futures, ce qui peut les motiver à s'engager davantage dans des actions concrètes.

  • Renforcement du sentiment de communauté : La prise de conscience de l'urgence climatique peut également renforcer le sentiment de communauté parmi les militants. Ils peuvent se connecter avec d'autres personnes partageant les mêmes valeurs et objectifs, ce qui peut offrir un soutien émotionnel et un sentiment d'appartenance.

  • Motivation pour l'action collective : La réalisation de l'urgence climatique peut renforcer la conviction que des actions collectives sont nécessaires pour créer un changement significatif. Les militants peuvent être motivés à collaborer avec d'autres et à travailler ensemble pour influencer les politiques et les pratiques.

  • Réflexion sur les valeurs et le sens de la vie : La prise de conscience de l'urgence climatique peut amener les militants à réfléchir profondément sur leurs valeurs, leur but dans la vie et leur impact sur le monde. Cela peut les conduire à revoir leurs choix de vie et leurs priorités.

  • Engagement émotionnel intense : Les militants peuvent développer un engagement émotionnel intense envers la cause environnementale. Leur passion et leur dévouement peuvent les pousser à consacrer beaucoup de temps et d'énergie à des activités militantes, malgré les défis et les obstacles.

  • Anxiété et détresse psychologique : La réalisation de l'ampleur des défis liés au changement climatique peut provoquer de l'anxiété, du stress et de la détresse émotionnelle chez les militants. La gravité des enjeux peut créer un sentiment d'impuissance et d'angoisse face à la magnitude des problèmes environnementaux.

  • Épuisement émotionnel et burn-out : L'engagement intense dans la lutte climatique peut entraîner un épuisement émotionnel, voire un burn-out, en raison du stress continu et des efforts soutenus pour provoquer le changement. Les militants peuvent se sentir submergés par la gravité de la situation et la lenteur des progrès.

En somme, la prise de conscience de l'urgence climatique peut engendrer un large éventail de réactions émotionnelles et psychologiques chez les militants. Ces réactions peuvent être à la fois stimulantes et exigeantes, mais elles montrent l'importance de soutenir la santé mentale et émotionnelle des militants engagés dans la lutte pour l'environnement. On peut ainsi entrevoir l’utilité que pourrait avoir le développement personnel dans cette démarche de soutien.




Pourquoi le développement personnel est aussi un sujet clé de notre siècle ?


Le développement personnel est devenu un sujet clé du 21e siècle en raison de l'évolution rapide de la société, des défis complexes auxquels nous sommes confrontés et de la quête universelle d'une vie épanouissante et significative. Voici pourquoi le développement personnel est d'une grande importance à notre époque :

  • Évolution des modes de vie : Les modes de vie modernes sont souvent caractérisés par la rapidité, la technologie omniprésente et des pressions constantes. Le développement personnel offre des outils pour naviguer efficacement dans ce contexte, gérer le stress et maintenir l'équilibre.

  • Changements économiques et professionnels : Les carrières et les emplois évoluent rapidement. Les individus doivent acquérir des compétences de plus en plus diversifiées, s'adapter aux nouvelles technologies et développer leur résilience pour réussir dans un environnement professionnel en mutation constante.

  • Complexité des défis mondiaux : Les problèmes mondiaux tels que le changement climatique, les inégalités sociales et les conflits internationaux nécessitent des citoyens engagés et responsables. Le développement personnel encourage la sensibilisation, la responsabilité personnelle et l'engagement civique.

  • Recherche de sens et de bien-être : Alors que les sociétés deviennent plus matérialistes, de nombreuses personnes recherchent une plus grande profondeur et un sens plus profond dans leur vie. Le développement personnel offre des perspectives sur la quête de bonheur, de sens et de satisfaction personnelle.

  • Gestion des relations : Les interactions humaines sont essentielles dans une société interconnectée. Le développement personnel aide à développer des compétences de communication, d'empathie et de résolution de conflits, améliorant ainsi les relations personnelles et professionnelles.

  • Santé mentale : Les problèmes de santé mentale, tels que le stress, l'anxiété et la dépression, sont de plus en plus répandus. Le développement personnel encourage la prise en charge proactive de la santé mentale en fournissant des stratégies pour la gestion du stress et la promotion du bien-être émotionnel.

  • Créativité et innovation : Dans un monde en constante évolution, la créativité et l'innovation sont des compétences précieuses. Le développement personnel favorise la pensée créative, la flexibilité mentale et la capacité à penser en dehors des sentiers battus.

  • Autonomie et responsabilité : Le développement personnel encourage l'autonomie et la responsabilité personnelle, encourageant les individus à prendre le contrôle de leur propre croissance et de leurs choix de vie.

  • Évolution des valeurs : Les valeurs de la société évoluent, avec un accent croissant sur la durabilité, l'inclusion, la diversité et l'équité. Le développement personnel peut aider à aligner les valeurs personnelles avec ces changements culturels.

En somme, le développement personnel est essentiel à notre époque car il équipe les individus avec les compétences, les perspectives et les ressources nécessaires pour naviguer avec succès dans un monde en mutation rapide, pour répondre aux défis mondiaux complexes et pour cultiver une vie épanouissante et significative.


Cependant est-ce que développement personnel rime forcément avec militantisme écologique. Est-ce que le fait d’être plus heureux et plus résilient ne nous mettrait pas dans une forme de passivité par rapport aux enjeux climatiques qui nécessite des prises de positions et de l’action ?




"la justice est un plat qui se mange chaud", d'après le guerrier dragon, vraiment ?



Est-ce qu'une personne qui fait du développement personnel est forcément aussi engagée pour le climat ? Si non, pourquoi ?


Non, le fait qu'une personne pratique le développement personnel ne signifie pas automatiquement qu'elle est également engagée pour le climat ou d'autres causes sociales ou environnementales. Il y a plusieurs raisons à cela :

  • Diversité des intérêts : Les individus ont des intérêts variés et des préoccupations différentes. Quelqu'un peut être profondément investi dans son propre développement personnel, mais cela ne garantit pas nécessairement qu'il se sentira également attiré par des problématiques environnementales ou sociales.

  • Niveau de sensibilisation : Certaines personnes peuvent ne pas être pleinement conscientes de l'urgence climatique ou des enjeux sociaux et environnementaux. Le développement personnel peut être une étape distincte de la sensibilisation à ces problèmes et de l'engagement pour les résoudre.

  • Priorités personnelles : Les individus ont des priorités différentes dans leur vie. Quelqu'un peut accorder une importance particulière à sa croissance personnelle, à sa carrière, à sa famille, etc., sans nécessairement être enclins à s'engager activement dans des causes extérieures.

  • Conflit de valeurs : Il peut y avoir des cas où les valeurs personnelles d'une personne ne sont pas alignées avec les enjeux environnementaux ou sociaux. Certaines personnes peuvent avoir des croyances ou des priorités qui ne les conduisent pas naturellement à s'engager dans des activités de défense de l'environnement.

  • Manque de ressources ou d'opportunités : L'engagement actif dans des causes sociales ou environnementales peut nécessiter du temps, de l'énergie et des ressources. Certaines personnes peuvent se sentir limitées dans leur capacité à contribuer en raison de contraintes personnelles ou externes.

  • Superficialité de certaines approches : Le développement personnel peut être très nombriliste et superficiel. Par exemple, certaines méthodes de coaching vont viser à aider à limiter la violence verbale mais ne permettront pas d’aller au coeur du sujet du sens d’un projet polluant, du sens d’une organisation pyramidale autoritaire, etc. Parfois en mettant du vernis sur les problèmes à l’aide de méthodes efficaces mais superficiels on ne fait que retarder la mise en place de solutions réelles et profondes. Pas si grave ? Dans le cas de l’enjeux climatiques, il peut s’agir de la survie ou non de l’humanité.


Une anecdote qui illustre la superficialité parfois déconcertante de la gestion d'un enjeu personnel ou environnemental : à Mandelieu, le maire annonce qu'on repeint dans sa ville l’herbe jaunie par la sécheresse en vert avec un colorant naturel. Alors qu'il suffirait de ne pas couper pour que ça ne soit pas jaune, que ça garde l'humidité et que ça protège les sols.


Bien qu’il est important de noter que de nombreuses personnes qui s'engagent dans le développement personnel développent également une plus grande conscience sociale et environnementale, ce n’est pas toujours le cas. Le développement personnel peut renforcer la capacité à comprendre les enjeux mondiaux, à cultiver l'empathie et à promouvoir des valeurs de durabilité et de responsabilité envers la planète et la société. Mais cela nécessite des approches alignées avec la vie qui vont permettre d’aller en profondeur et ne pas rester en surface des problèmes.


Comment faire pour que développement personnel rime avec responsabilité et écologie environnementale ? Comment faire pour que travailler sur soi entraine aussi un élargissement de notre engagement dans des causes qui mettent en jeu la survie de l’espèce. Il est nécessaire de passer d’inclure dans le développement personnel, de l’écologie intérieure.



Pourquoi certaines méthodes de développement personnel éveillent la conscience écologique environnementale et pas d'autres ?


Certaines méthodes de développement personnel sont plus susceptibles d'éveiller la conscience écologique environnementale que d'autres en raison de leurs principes fondamentaux, de leurs approches et de leurs objectifs. Voici quelques raisons possibles pour lesquelles certaines méthodes de développement personnel peuvent favoriser une conscience écologique plus forte :

  • Connexion à la nature : Les méthodes de développement personnel qui encouragent la connexion à la nature, telles que la méditation en plein air, la contemplation de la beauté naturelle et la pratique de la pleine conscience dans des environnements naturels, peuvent naturellement inspirer une conscience plus profonde de l'environnement.

  • Approche holistique : Les méthodes de développement personnel qui adoptent une approche holistique du bien-être, en tenant compte de la santé physique, mentale, émotionnelle et spirituelle, sont plus susceptibles de promouvoir la compréhension de l'interconnexion entre l'individu et la planète.

  • Cultivation de l'empathie : Les techniques de développement personnel qui visent à cultiver l'empathie envers soi-même et les autres peuvent être étendues à la compassion envers la nature et les autres êtres vivants, encourageant ainsi un engagement envers la durabilité environnementale.

  • Responsabilité personnelle : Certaines méthodes de développement personnel encouragent la prise de responsabilité personnelle pour les choix et les actions. Cette mentalité peut être étendue à la responsabilité envers l'environnement, motivant les individus à prendre des décisions plus durables.

  • Pratiques de réflexion et de contemplation : Les méthodes qui encouragent la réflexion introspective et la contemplation, comme l'écriture de journal, la méditation et l'auto-réflexion, peuvent permettre aux individus de considérer leurs valeurs et leur impact sur l'environnement.

  • Évolution des valeurs : Les méthodes de développement personnel qui favorisent l'évolution des valeurs et des croyances peuvent influencer les individus à adopter des perspectives plus respectueuses de l'environnement, en accordant plus d'importance à la durabilité et à la préservation de la planète.

  • Sens de l'interconnexion : Les méthodes de développement personnel qui encouragent la reconnaissance de l'interconnexion entre toutes les formes de vie peuvent renforcer la conscience de notre dépendance à l'environnement et encourager un comportement plus respectueux envers la nature.

  • Pratiques d'écologie intérieure : Les méthodes qui intègrent spécifiquement des éléments d'écologie intérieure, tels que la méditation, la contemplation, la réflexion sur l'impact personnel sur l'environnement et la recherche de la paix intérieure à travers la connexion à la nature, sont directement conçues pour éveiller la conscience écologique.




En fin de compte, il s'agit de la manière dont une méthode de développement personnel est conçue, des valeurs qu'elle promeut et de la manière dont elle encourage l'exploration et la compréhension de notre relation avec l'environnement qui détermine son potentiel à éveiller la conscience écologique environnementale. Au Centre Nectar, on enseigne le Yoga de la fondation Isha, transmis initialement par Sadhguru. On peut donc se demander spécifiquement si ce type de Yoga permet de ne pas rester dans une approche superficielle du développement personnel et ainsi d'éviter l'égoïsme et le replis sur soi face aux enjeux écologique.


Est-ce que la pratique du Yoga de Isha de Sadhguru peut aider à devenir plus écolo ?


La pratique du yoga selon les enseignements de Sadhguru peut certainement contribuer à sensibiliser et à encourager une approche plus écologique de la vie. Cependant, il est important de noter que la prise de conscience écologique et les actions en faveur de l'environnement dépendent de divers facteurs, notamment de la manière dont tu interprètes et appliquez les enseignements du yoga dans votre vie quotidienne. Voici comment la pratique du yoga de Sadhguru peut potentiellement t'aider à devenir plus écologique :

  • Connexion avec la nature : Le Yoga de Sadhguru met souvent l'accent sur la connexion avec la nature et le respect de l'environnement. Les pratiques de Yoga en plein air, les activités de groupe en milieu naturel et les enseignements sur l'interconnexion entre l'homme et la nature peuvent renforcer notre lien avec la Terre et encourager un comportement plus respectueux envers elle.

  • Prise de conscience corporelle : Le yoga implique une conscience accrue de votre propre corps, de votre respiration et de vos sensations. Cette conscience peut se traduire par une plus grande sensibilité aux besoins de notre corps. Ainsi, on apprend à être sensible aux effets des aliments sur notre corps. Plus besoin de théories complexes sur l'alimentation pour tendre naturellement vers une alimentation locale, bio et principalement vivante. Par extension, cette démarche prend soin de la planète pour le bien-être de toutes les formes de vie.

  • Pratique de la pleine conscience : Le Yoga de Sadhguru inclut souvent des éléments de pleine conscience, qui consistent à être présent et attentif à chaque moment. Cette pratique peut se traduire par une attention accrue à nos actions et à leur impact sur l'environnement, nous encourageant à faire des choix plus conscients et durables. Par exemple, de ne pas négliger l'impact environnemental d'un produit de consommation, même s'il a un beau packaging en magasin ou que notre famille le consomme depuis 3 générations.

  • Cultiver la paix intérieure : Les enseignements de Sadhguru mettent l'accent sur la recherche de la paix intérieure et de l'harmonie. Une personne qui cultive la paix intérieure est souvent plus encline à favoriser la paix et l'harmonie à l'extérieur, ce qui peut se traduire par un engagement en faveur de la durabilité et de la préservation de la planète.

  • Pratiques de méditation et de réflexion : Le yoga de Sadhguru encourage la méditation et la contemplation. Ces pratiques peuvent nous amener à reconsidérer notre relation avec la nature, notre impact sur l'environnement et les changements que nous pouvons apporter pour soutenir une vie plus respectueuse de la planète.

  • Promotion du bien-être global : Le yoga de Isha vise à améliorer le bien-être global, y compris physique, mental et émotionnel. En prenant soin de notre propre bien-être, nous sommes plus susceptible de développer une attitude positive envers la vie et une sensibilité accrue envers les besoins de l’environnement.

  • Sadhguru, une source d’inspiration pour l’engagement écologique : Sadhguru est à l'initiative de campagnes environnementales d'envergure, telles que "Rally for Rivers" (Rassemblement pour les rivières) et "Cauvery Calling", qui visent à sensibiliser aux problèmes de l'eau et à restaurer les écosystèmes fluviaux en Inde. Ces campagnes encouragent l'engagement du public pour des solutions durables. Sadhguru adopte une approche positive envers la résolution des problèmes environnementaux, encourageant les individus à agir avec optimisme et à collaborer pour trouver des solutions créatives et viables. Sadhguru a été reconnu internationalement pour son engagement en faveur de l'environnement et a reçu des prix et des honneurs pour ses efforts dans ce domaine, ce qui renforce sa crédibilité et son influence pour faire bouger les masses et donc les réglementations des démocraties.



Entièrement engagé pour la planète : une question de vie ou de mort



Il est important de rappeler que la pratique du yoga est personnelle et que les résultats peuvent varier d'une personne à l'autre. Cependant, si tu approfondis ta pratique du Yoga de Sadhguru avec une intention d'intégrer une conscience écologique et des valeurs de durabilité, cela peut certainement t'aider à devenir plus écolo en favorisant une meilleure compréhension de ta relation avec la planète et en encourageant des actions respectueuses de l’environnement.


Malgré tout ton travail intérieur, il peut y avoir des projets écologiques qui ne favorisent pas le bien-être et où la colère est vu comme une composante quasiment nécessaire pour se faire une place. Il est donc important de rejoindre un projet qui fait sens sur le fond et la forme et qui n’est pas incompatible avec le développement de notre écologie intérieure. À ce titre il peut être intéressant de parler du projet “Save Soil”, “sauvons les sols”, initié par Sadhguru, qui allie écologie intérieure et extérieure, environnementale. De quoi s’agit-il ? Et pourquoi est-il intéressant de militer pour la protection des sols ?


Le mouvement Conscious Planet – Save Soil est un mouvement civil mondial visant à inspirer une approche consciente pour sauver nos sols et notre planète. Il s’agit, avant tout, d’un mouvement populaire. Son objectif est d’activer le soutien de plus de 3,5 milliards de personnes (plus de 60% de la population mondiale votante) pour faire des questions écologiques une priorité électorale pour les gouvernements du monde entier. Et pour réussir à inscrire la régénération des sols dans la politique de tous les gouvernements, Sadhguru s’est mis en quête et a parcouru à moto du 21 mars au 21 juin en solitaire, 30.000 kilomètres à travers 24 pays pour stimuler le soutien des citoyens.



Logo et slogan du Mouvement "sauvons les sols" : laissons le se faire


Il est prouvé scientifiquement que l’extinction des sols est due essentiellement au fait d’avoir développé une agriculture intensive de type “à nue”, c’est-à-dire qu’une fois la récolte finie ou en dehors des graines semées, il n’y a plus d’arbres ni de végétations autres, hormis ce que l’agriculteur a déjà planté initialement. Les conséquences de cette agriculture sont catastrophiques et provoquent une diminution du pourcentage de matières organiques dans les sols, pourtant si précieuses. Ces mêmes matières organiques sont responsables et sont à l’origine de trois choses majeures pour les sols et donc pour l’Homme :

  • Enrichir les sols : Elles permettent aux plantes d’être riches en nutriments ;

  • Limiter les inondations : Elles structurent les sols, retiennent l’eau et réduisent ainsi les inondations ;

  • Limiter l'effet de serre : Grâce à elles, les sols captent énormément de CO².

Les sols représentent, après les océans, le premier puits carbone de la planète, sur lequel les êtres humains peuvent agir efficacement.


Bonne nouvelle : des solutions existent pour protéger nos sols !


Il existe de nombreuses solutions concrètes et finalement assez pragmatiques pour préserver les sols. Je pense notamment à la pratique de l’agroforesterie, à inclure des cultures intermédiaires entre les cultures principales, à privilégier l’agriculture biologique, à couvrir les sols, à replanter des arbres et des plantes partout où l’on peut, etc. Je t'invite d’ailleurs à regarder le film “Kiss the ground” qui partage des initiatives déjà réalisées aux États-Unis et montre qu’en seulement deux à trois ans, des hectares de parcelles ont été régénérées et sont redevenues vivantes, au sens organique du terme.

Quel est l'objectif ultime de "Save Soil" ? Toucher 4 milliards de personnes pour interpeller les femmes et hommes politiques de la planète ! Nous en sommes à date, à 3,2 avec 74 nations officiellement partenaires. Nous souhaitons qu’ils prennent des décisions plus rapidement grâce à un mouvement global, en faveur des réglementations et d’incitations à maintenir le taux de matières organiques dans les sols, à minima à 3%.


Si tu souhaites en savoir plus et allier écologie intérieure et extérieure ? Tu peux suivre ce lien : ici.


Il existe de nombreux autres mouvements écologiques, notamment initié en France qui viennent aussi allier écologie intérieure et extérieure. On pense notamment au mouvement colibris et aux projets de la coopérative des Oasis parmi eux.


Conclusion :

On espère que cet article t’aura inspiré à développer de front ton écologie intérieure et extérieure pour avoir une vie épanouissante et pleine de sens dans toutes ses dimensions. Peut-être que tu auras à coeur de découvrir les documentaires "the week", de t'engager dans le mouvement "save soil" ou d'autres mouvements écologiques inspirants. Pour veiller à mettre en place une démarche de développement personnel alignée avec l'écologie intérieure, tu aimeras peut-être en savoir plus sur le Hatha Yoga de Isha. Si c'est le cas, n'hésite pas à regarder les offres du Centre Nectar : - Retraites du 7 au 13 octobre 2023 - Parcours en janvier 2023 - Accompagnements individuels toute l'année


Tu peux aussi regarder notre contenu offert : - Yoga en ligne Il y a aussi des stages qui peuvent se faire avec notre enseignant du Centre Nectar, Srimanta, certifié par l'école de Hatha Yoga de la fondation Isha : - Stages


A bientôt




20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page